LA POSSESSION

[ François-Xavier Rouyer ]
Date(s) :  du 21 novembre 2020 au 28 novembre 2020
Texte et mise en scène : François-Xavier Rouyer
Distribution : Pauline Belle, Romain Daroles, Mélina Martin, Julia Perazzini
Scénographie : Hervé Coqueret
Son : Charles-Edouard de Surville
Collaboration artistique : Mathias Brossard
Régie générale et lumière : Achille Dubau
Régie son : Sébastien Alazet
Administration : Marianne Aguado
Durée :  1h45

C’est une femme. Elle n’a pas de nom. À en juger par ses propos, elle traverse une mauvaise passe. Elle a le sentiment d’être prise dans une série d’événements incontrôlables. Hantée par une sensation de catastrophe imminente, elle se fantasme en victime dans des films de serial-killers. Imagine sa tête tranchée flottant dans un aquarium. Elle se demande si son compagnon coréen, un type vraiment étrange, ne lui aurait pas transmis sexuellement un virus très long à se diffuser et qui porterait le germe d’une poisse inexorable.

En imaginant cette femme à l’esprit tourmenté qui, dans sa confusion, ne semble plus très bien faire la différence entre réalité et fiction, François-Xavier Rouyer nous introduit au cœur d’un univers parallèle où tout est possible. Passionné de cinéma, avec une prédilection pour les films d’horreur, tels The Thing ou la série des Body Snatchers, il s’inspire aussi de dramaturges classiques comme Plaute, Molière ou Heinrich von Kleist pour livrer une version très personnelle du mythe d’Amphitryon.

Jusqu’à quel point est-il possible pour un individu de s’emparer du corps et de l’esprit d’un autre individu ? À cette question bizarre, François-Xavier Rouyer apporte une série de réponses plus ou moins inquiétantes ou drôles. Dans ce spectacle où, par le biais d’un virus dévorant êtres et choses de l’intérieur, il met en scène une métaphore du monde contemporain où les fantômes ne sont plus les revenants d’un au-delà, mais plutôt nos désirs non réalisés, nos frustrations, nos doubles manqués ou nos impasses collectives.

Hugues Le Tanneur

Spectacle créé le 27 octobre 2020 à Vidy-Lausanne (Suisse).