HOW MUCH CAN YOU CARRY ? OU LE POIDS DE LA VIE

[ Floriane de Lassée ]
Date(s) :  du 25 mars 2020 au 29 mai 2020
Horaire(s) :  Vernissage de l'exposition le mardi 31 mars à 18h30
: 
Public :  Tout Public

Le long des bandes de bitume où les voitures bourlinguent, sur les chemins de terre sans fin où les brumes de chaleur embuent l’horizon, marchent des silhouettes improbables. De l’Afrique de l’Est jusqu’aux confins de l’Himalaya, les corps des marcheurs se prolongent par un empilement de choses indiscernables pour celui qui les double en machine de fer, trop préoccupé par la route et le léger souci de ne pas les renverser. Que le buste soit droit, ou courbé par le poids, la tête reste haute, imperturbable au passage des bolides brinquebalants. De l’autre côté de la fenêtre, embarqués dans un monde pressé qui méprise le pas lent des porteurs, nous sommes spectateurs de ces vies qui défilent. Nous leur faisons un salut de la main, mais notre geste, inconscient, est presque une menace : une réponse de leur part pourrait mettre en péril l’équilibre de leur charge et tout faire basculer. Pourtant notre signe nous est rendu d’un sourire étincelant… que nous percevons à peine à travers le nuage de poussière, car la voiture est déjà loin.

C’est en croisant ces fourmis à l’équilibre impeccable que Floriane de Lassée, photographe voyageuse, a décidé d’arrêter sa course afin de prendre le temps de les rencontrer. Elle a voulu voir de près ces têtes porteuses et mieux les comprendre. C’était en Éthiopie en 2012. Jusqu’à 2014, elle n’a cessé de faire le tour du monde pour leur rendre hommage.

Elle a alors découvert que ces équilibristes portent bien plus qu’un simple bidon, une cruche ou un sac de linge, bien plus que de quoi survivre : ils portent le poids de la vie. Cariatides modernes.

Grâce à ses photos, s’ouvrent à nous de nouvelles fenêtres sur ces vies et ces destins singuliers.

« How much can you carry ? » Une phrase lancée comme un défi : « Montre-moi ce que tu peux porter ! Montre-moi qui tu es ! »

 

Sybille d’Orgeval, Préface du livre « How much can you carry ? » aux Editions Filigranes, juin 2014