Fanny de Chaillé, Giuseppe Chico et Barbara Matijević

[ Le chœur,  Forecasting ]
Date(s) :  du 7 octobre 2021 au 9 octobre 2021
Horaire(s) :  19h Studio 3 20h30 au Grand studio

Le chœur

Le dispositif Talents Adami Théâtre et le Festival d’Automne à Paris invitent un metteur en scène à travailler avec de jeunes comédiens et comédiennes. Cette année, avec Le chœur, Fanny de Chaillé leur propose une expérience chorale, qui repense le statut de l’acteur, à partir de l’écriture du poète Pierre Alferi.

Sur scène, les dix comédiens et comédiennes forment un chœur. Une unité. Un corps. Pas de protagoniste identifié ni d’incarnation individuelle, chacun existe dans l’expérience collective. La metteure en scène Fanny de Chaillé fait du chœur autant le sujet que la forme de son nouveau spectacle, proposé dans le cadre de Talents Adami Théâtre. Grâce à ce dispositif déjà expérimenté par des artistes tels que Gwenaël Morin, Joris Lacoste ou tg STAN, elle transmet sa pratique à de jeunes interprètes et interroge avec eux les liens entre le plateau et la parole. Ce questionnement était déjà présent dans Désordre du discours, programmé au Festival en 2019, prenant pour matériau une leçon inaugurale de Michel Foucault au Collège de France. Dans Le chœur, elle travaille à partir de l’œuvre du poète Pierre Alferi en explorant le poème « Et la rue », extrait de son ouvrage Divers chaos. Cette écriture, véritable partition musicale, mêle la force du geste politique à la cadence métrique d’un flux poétique. Une forme polymorphe naît sur le plateau et donne à l’acteur une véritable responsabilité : celle du collectif. Avec le Festival d’Automne à Paris

  • Mise en scène : Fanny de Chaillé
  • D’après : « Et la rue », extrait de l’ouvrage divers chaosde Pierre Alferi (P.O.L.)
  • D’après le poème  Et la rue, extrait de l’ouvrage divers chaos de Pierre Alferi (P.O.L.)
  • Avec la promotion 2020 des « Talents Adami Théâtre » : Marius Barthaux, Marie-Fleur Behlow, Rémy Bret, Adrien Ciambarella, Maud Cosset-Chéneau, Malo Martin, Polina Panassenko, Tom Verschueren, Margot Viala, Valentine Vittoz
  • Assistant, Christophe Ives
  • Rédaction journal, Grégoire Monsaingeon
  • Réalisation son et radio, Manuel Coursin
  • Direction technique et lumières, Willy Cessa
  • Production Association DISPLAY, Isabelle Ellul  

20h30

durée 1h20

 

 Forecasting

Des mains qui démontent un clavier ; un visage léché par un animal ; une paume qui caresse de la mousse, dans la forêt. Ces corps tronqués qui ponctuent les millions de vidéos amateurs offertes sur YouTube, Barbara Matijević vient les prolonger et les ré-incarner sur scène dans Forecasting. Un écran d’ordinateur portable y devient le lieu d’une rencontre entre ce monde bidimensionnel, aux histoires banales ou étranges, et un corps bien réel.
Créé à quatre mains avec son complice de longue date, Giuseppe Chico, ce spectacle joue avec humour de la manière dont la technologie a changé notre rapport au corps. Troisième volet d’une trilogie entamée en 2008, Théorie d’une performance à venir où le seul moyen d’éviter le massacre serait-il d’en devenir les auteurs ?, il puise dans la réserve infinie d’images aujourd’hui à notre disposition. L’imaginaire digital s’y trouve amplifié et poétisé, dans une démarche de recherche qui s’inscrit au plus près des nouveaux modes de narration de soi.

  • Conception : Giuseppe Chico et Barbara Matijević
  • Interprétation : Barbara Matijević

19h

durée 50 min

 

La Fête dansante

Journée d’étude

Pratiques, imaginaires et cultures festives en danse

À l’appel du confinement, diurne et nocturne, l’espace festif est devenu suspect et identifié comme dangereux. Jugées comme des activités « non essentielles » par le gouvernement, les pratiques festives, et avec elles les activités et les valeurs qu’elles déploient, sont officiellement interdites dans l’espace public et déconseillées dans la sphère privée. Outre les dégâts économiques causés par cette interdiction et les réac-tions critiques qu’elles génèrent, ces journées d’études accueillies au CN D questionnent les effets de ces mesures coercitives sur le monde social, les sens et les fonctions festives de la danse.

8 & 9.10