Les Ateliers Sahm de Brazzaville à Marseille

[ SAISON AFRICA 2020 ]
Création
Date(s) :  du 13 juillet 2021 au 23 juillet 2021

Dans le cadre de la Saison Africa2020, Montévidéo, La cômerie et la Fondation Pernod Ricard invitent LES ATELIERS SAHMS à Marseille du 13 mai au 23 juillet 2021.

LES ATELIERS SAHM, fondés en 2012 à Brazzaville (République du Congo) par la plasticienne Bill Kouelany sont une plateforme dont la vocation est d’être un lieu d’exposition, d’accueil et d’échange pour des artistes issus des arts visuels, des arts vivants ou de la littérature. Pendant trois mois LES ATELIERS SAHM vont emménager à Marseille: à La cômerie et à Montévidéo.

L’idée est de fabriquer un espace-temps autour de la pratique des artistes qui seront accueillis, un déplacement des Ateliers à Marseille. A cette occasion, une exposition proposera les oeuvres d’une vingtaine d’artistes plasticiens venus de plusieurs pays d’Afrique centrale et sera ponctuée de temps forts : le vernissage, la Fête de la musique, débats, lectures, projections…

Intitulée « Réinventer le monde… à l’aube des traversées », cette exposition donnera à voir des peintures, des photographies, des installations, des sculptures de jeunes artistes issus de plusieurs pays d’Afrique Centrale. L’Afrique d’aujourd’hui.

Les artistes bénéficieront en amont de l’exposition d’un temps de résidence de création. A ces plasticiens, s’ajouteront aussi des danseurs et chorégraphes. Avec eux, seront mis en place des partenariats avec des structures marseillaises (Ballet National de Marseille, KLAP) afin qu’ils puissent assister à des stages, des workshops, des trainings. Pour que ce temps à Marseille soit l’occasion pour eux de rencontrer les acteurs de la scène marseillaise, confronter les pratiques, les points de vue, créer des envies. Enfin, ce sont deux slameurs, un auteur et un réalisateur qui se poseront aussi un temps à Marseille entre le mois de mai et le mois de juillet, l’occasion de montrer leurs travaux dans le cadre des Mercredis de Montévidéo, des rendez-vous hebdomadaires qui seront 100% africains. L’occasion d’organiser des débats et rencontres, également avec des artistes français qui travaillent en lien avec l’Afrique.